PROJET 2012

« La Caravane de l’Espoir »


Les Grandes Lignes du Projet 2012

Il s’agit toujours, par la relation au cheval, de venir en aide à des enfants et adultes handicapés. Ceci en donnant des chevaux Camargue et un cheval de trait, préalablement préparés à leur futur emploi, à des centres d’accueil pour handicapés, localisés en Bretagne et en Grande Bretagne.

Il s’agit toujours, en second lieu, de venir en aide à des jeunes anglais et français en difficulté (qui découvriront la culture et la langue de l’autre) en leur offrant de réaliser, avec leurs éducateurs et l’équipe de SLL, le convoyage et la préparation des chevaux durant 6 mois et sur plus de 1,500 kms de la Camargue à leurs points d’arrivée. Il s’agit pour ces jeunes, d’un séjour dit « de rupture » qui favorise la réinsertion sociale, par le travail sur soi qu’il implique, et par l’acquisition de compétences et savoir-faire spécifiques, ainsi que l’apprentissage des règles de vie commune, du respect des personnes, des animaux, et plus généralement, de l’environnement. SLL entend se baser sur l’équitation éthologique pour la préparation des chevaux.

Le nouveau projet:

– concernera 8 à 10 chevaux (2/4 chevaux de trait pour attelage en couple et 5 Camargues qui seront montés par les jeunes en rupture et l’équipe SLL);

– viendra en aide à 8 jeunes en rupture (4 jeunes – 2 français et 2 anglais – durant les 3 premiers mois et 4 autres les mois suivants) ;

– et à des dizaines de jeunes handicapés dans les centres d’accueil.

Les jeunes en rupture seront accompagnés sur tout le parcours d’au moins 5 personnes (éducateurs et membres de SLL). Donc, il y aura sur le trajet en permanence 9/10 personnes pour les chevaux.

Les objectifs nouveaux

A. Protection de l’environnement

Le projet sensibilisera les jeunes accueillis sur le parcours au respect de l’environnement en proposant un projet avec un fort caractère écologique.

En effet, d’une part, cette nouvelle édition de l’Equipée se fera sans véhicule d’intendance à moteur, contrairement aux éditions précédentes. Le transport du matériel nécessaire pour les hommes et les chevaux se fera grâce à 2 attelages – chars bâchés ou ‘roulottes’ – dont l’un sera tiré par un attelage Camargue en couple et l’autre par un cheval de trait*.

L’énergie renouvelable sera privilégiée.

D’autre part, SLL s’est donnée comme mission de sensibiliser les jeunes présents sur le projet à la nécessaire préservation des espaces naturels en partant du principe qu’ils auront plus envie de défendre ce qui leur aura donné du plaisir au cours de leur randonnée (faire ce long périple dans la nature permet de se rendre compte de patrimoines existants que l’on a, du coup, envie de préserver, le plus souvent par sa simple beauté).

Nous voudrions aussi ouvrir les yeux de ces jeunes sur la possibilité de vivre et d’évoluer dans un environnement de confort moindre : le confort classique des ménages n’est pas une absolue nécessité… notamment en ce qui concerne la consommation énergétique. Expliquer le fonctionnement de la production d’énergie renouvelable, sa nécessité, son avenir.

Partager leurs expériences étonnantes alors que l’équipe a traversé la France et l’Angleterre dans le blog journal (en anglais) :

http://whitehorsescharity.blogspot.fr/